Généalogie

 

Principales activités de la généalogie

La généalogie est la discipline qui a pour objet la connaissance de la parenté existante entre les individus.
Source : Jetté, René – Traité de généalogie, PUM 1991

  1. Recueillir les informations – Sources orales et archives familiales
    1. Questionner ses proches et sa parenté (témoignages)
    2. Écrire, recueillir des documents, inscrire les références et les sources
    3. Organiser ses données (tableaux d’ascendance, fiches de famille, albums photos)
    4. Choisir et utiliser un logiciel tel que Généatique, Heredis, autres
  2. Construire sa généalogie ascendante – Utilisation des outils de recherche
    1. Tableaux, fiches, éventails (roues de paon), système Sosa-Stradonitz
    2. Les fichiers et répertoires (La Masculine, La Féminine, le Petit Drouin,…)
    3. Les dictionnaires (Jetté, White,…), les recensements, les registres, contrats notariés, archives diverses, journaux…
    4. Les sociétés de généalogie, associations (Les Ami(e)s de la généalogie)
    5. Sites sur internet (être prudent – certaines données ne sont pas vérifiées)
  3. Obtention des preuves
    1. Actes religieux et civils de mariage, baptême et sépulture
    2. Actes notariés (bail, concession, inventaire après décès, testament, tutelle,…)
    3. Archives judiciaires et documents légaux sur le mode de vie (Parchemin, Thémis, Chronica)
  4. À partir de l’ascendance totale
    1. Identifier nos pionniers et pionnières et leurs pays d’origine
    2. Identifier nos filles du Roy, nos militaires, nos patriotes, …
    3. Généalogie descendante et descente d’un ancêtre
    4. Pionnier patrilinéaire et pionnière utérine ou matrilinéaire (de mère en mère)
  5. Rédaction d’une histoire de famille
    1. Méthodes de production, intégration des photos, dessins et graphiques
    2. GenoPresse : logiciel spécialisé dans la génération de livre de généalogie
  6. Étude de science auxiliaire à la généalogie
    1. Paléographie : l’art de déchiffrer les texte et écritures anciennes
    2. Patrimoine bâti : l’identification des maisons anciennes et la recherche des titres
    3. Héraldique : l’étude des armoiries et blasons permettant de définir des emblèmes propres à un individu, à une famille ou à une collectivité.

Le site de la Fédération québécoise des sociétés de généalogie (FQSG) offre de nombreux conseils dans leur section Généalogie sur les aspects méthodologiques, les sources, les instruments de recherche et le glossaire.

Quel outillage nécessaire ?

La panoplie du « parfait petit généalogiste » est sommaire : papier et crayon et un ordinateur avec accès internet. Ajoutez-y un bon guide1 quelques tableaux pré-imprimés et, assez rapidement, si vous « accrochez », un logiciel de généalogie.

Source : Généalogie mode d’emploi par Jean-Louis Beaucarnot

1 Retracez vos ancêtres par Marcel Fournier