Cahier – numéro 002 – juin 1980

3.50 $

Histoire du lieu-dit Le Déboulis, Mont-Saint-Hilaire (deuxième partie), par Pierre Lambert

L’auteure est secrétaire de la Société d’histoire de Belœil–Mont-Saint-Hilaire. Il termine ici une étude sur le lieu-dit appelée Le Déboulis, situé près du pont de la route transcanadienne. Dans la livraison précédente des Cahiers, il examinait surtout les glissements de terrain qui ont donné leur nom à cet endroit, tandis que dans le texte ci-dessous, il présente la vie sociale et économique de ce petit coin de Saint-Hilaire maintenant disparu.

McMasterville, évolution explosive, par Jack Maule

La famille de l’auteur est d’origine écossaise et vint s’installer à Belœil un peu avant le début de la Première Guerre mondiale. L’auteur fut employé pendant plusieurs année à l’usine de la C.I.L. en tant que chimiste et il eût l’occasion d’évaluer l’impact des transformations successives de l’usine sur l’évolution de la ville. Nous reprenons ici la majeure partie du texte français d’une brochure bilingue publiée en 1967 par la Canadian Industries Ltd. Histoire d’une ville – 1917 – 1967 – The Story of a Town. McMasterville, évolution explosive.

Introduction à l’histoire de Saint-Jean-Baptiste, par Yves Messier

L’auteur de cet essai est membre de la Société d’histoire de Belœil–Mont-Saint-Hilaire depuis plusieurs années. Il a fait partie du corps enseignant de Montréal durant 20 ans avant de choisir la vocation tardive de pommiculteur. Il demeure à Saint-Jean-Baptiste dans le rang des Étangs, à la limite du territoire de Saint-Hilaire. C’est à titre d’historien du dimanche qu’il soumet le texte qui suit, inspiré de la Petite Histoire de Saint-Matthieu de Belœil publié en 1972 par le Comité des Fêtes du Deuxième Centenaire.

Sur les noms de rues de Belœil, par Armand Biron

Gérant de la ville de Belœil, puis échevin, feu Armand Biron a été un des très rare pionniers de l’histoire locale dans la région. Il a fait paraître autrefois de courts textes sans des périodiques de Belœil. Ce texte fut publié autrefois dans La Chambre de Commerce, organe de la Chambre de Commerce de Belœil – McMasterville, vol. 1, no 2, 25 décembre 1950, 2 p. Il a été légèrement retouché par la rédaction.

Histoire de la Maison Villebon, par Philippe Vézina

Maire de Belœil de 1970 à 1973, l’auteur fit paraître ce court historique dans L’Œil régional du mercredi 25 juin 1975, p. 6, Depuis cette époque, le Services des Loisirs de la ville de Belœil s’est installé à la Maison Villebon et la Société d’histoire de Belœil–Mont-Saint-Hilaire y possède son siège social.

Rupture de stock

Catégorie :