Cahier – numéro 011 – juin 1983

4.50 $

Eulalie Durocher et les filles de Belœil (fin), par Pierre Lambert

L’auteur est directeur de la Société d’histoire de Belœil–Mont-Saint-Hilaire. Dans cette seconde partie d’une étude commencée dans le cahier précédent, il met en évidence la contribution importante de quelques Belœilloise du siècle dernier dans le domaine de l’éducation et des services sociaux.

Le quai MacFarlane, à Saint-Hilaire, par Maurice Auclair

Ancien président de notre Société d’histoire, l’auteur a été un des premiers à s’intéresser à notre histoire locale. Au cours des années, il a fait connaître à la population le résultat de ses recherches dans de ours travaux comme celui que nous publions ici. Ce texte a paru sous le titre « Des souvenir du quai MacFarlaine, à Saint-Hliaire », dans L’Œil régional, 9e année, no 44, Belœil, 14 février 1979, p. 54-55.

La brasserie de Saint-Hilaire entre 1865 et 1900 (première partie), par Pierre Gadbois

L’auteur est secrétaire de la Société d’histoire de Belœil–Mont-Saint-Hilaire. L’intérêt qu’il porte à l’histoire de sa famille – les Vandandaigue dit Gadbois, qui ont occupé une place de choix dans l’histoire de Belœil et de Saint-Hilaire – l’a amené à se passionner pour la généalogie et l’histoire. L’étude dont il présente ici la première partie a été primé lors du concours Percy-W.-Foy 1982 de la Société d’histoire de la vallée du Richelieu.

2 en stock

Catégorie :