Cahier – numéro 043 – février 1994

5.00 $

Les seigneuries de Belœil et de Rouville ont 300 ans

Cette année marque le 300e anniversaire des seigneuries de Belœil et de Rouville. C’est en effet le 18 janvier 1694 que Frontenac concédait à Joseph et à Jean-Baptiste Hertel les deux seigneuries qui se faisaient face sur les rives du Richelieu. C’est Jean-Baptiste Hertel qui avait demandé la concession de ces deux seigneuries, en récompense des services militaires que son frère et lui rendaient à la colonie. Il se réserva la colline et les forêts qui l’entouraient tandis qu’il demanda pour son frère Joseph celles situées de l’autre côté du Richelieu, désignant les deux seigneuries du seul nom de Belœil, un nom qu’elles portèrent pendant quelques années.

Ainsi donc, dès le début de notre histoire, Belœil et Mont-Saint-Hilaire furent liées par les liens de sang et portèrent le même nom. Et au cours des décennies suivantes, alors qu’une timide colonisation se mettait en place, ces liens se multiplièrent par les mariages entre les habitants des deux rives, par les déménagements, par les marchands qui attirèrent la clientèle de l’autre côté du Richelieu ou par les fidèles qui allèrent assister aux offices religieux dans l’église d’en face.

Trois siècles après leur création, les seigneuries jumelles de Belœil et de Rouville sont maintenant remplacées par des municipalités. La campagne a dû faire une large place à la ville. Un nombre considérable d’organismes sociaux répond maintenant aux attentes des citoyens, organismes souvent dédoublés de part et d’autre de la rivière, dans un esprit d’indépendance et parfois de rivalité qui n’est peut-être pas toujours la meilleure solution à nos problèmes de développement.

La Société d’histoire de Belœil–Mont-Saint-Hilaire a toujours cru que ce qui rapprochait les Belœillois des Hilairemontais était beaucoup plus significatif que ce qui pouvait les différencier. C’est la raison qui l’amène, à l’occasion de ce 300e anniversaire, à vous proposer quatre-vingt dessins et photos des individus et des événements qui ont occupé une place à part sur le territoire des deux seigneuries maintenant disparues. Bonne Lecture !

Pierre Lambert

45 en stock

Catégorie :