Cahier – numéro 044 – juin 1994

5.00 $

Trois cents ans d’histoire à Belœil, par Pierre Lambert

L’auteur poursuit des recherches depuis une quinzaine d’années sur l’histoire de Belœil et les résultats de ses premiers travaux ont parus dans Les origines de Belœil (1991). À l’occasion du tricentenaire de la concession de la seigneurie de Belœil, il nous présente à grands traits les événements les plus significatifs de l’histoire de Belœil, tels qu’ils nous sont connus jusqu’à maintenant.

Le notaire George Rolland D’arminault, par Pierre Gadbois

L’auteur est membre de la Société d’histoire de Belœil–Mont-Saint-Hilaire depuis quelques années déjà. Le présent texte est tiré d’un ouvrage primé dans le cadre du Concours Percy-W.-Foy, 1992, de la Société d’histoire de la Vallée du Richelieu dont copie a été déposée aux archives de la Société d’histoire et intitulé: À la recherche du greffe perdu de George Rolland D’arminault.

Les religieuses natives de Beloeil, par Pierre Lambert

Vice-président de la Société d’histoire de Belœil–Mont-Saint-Hilaire et co-directeur de ses Cahiers, l’auteur s’intéresse à l’histoire de Belœil depuis plusieurs années et a publié les résultats de ses premiers travaux dans Les origines de Belœil (1991). Il nous présente ici un aperçu des vocations religieuses féminines à Belœil.

118 en stock

Catégorie :